5 rue Fontaine Sainte Anne, 13012 Marseille
06 85 41 18 66
Nathalie Scalone
Réflexologue à Marseille
5 rue Fontaine Sainte Anne, 13012 Marseille
06 85 41 18 66
Nathalie Scalone
Réflexologue à Marseille

Quantique? Vous avez dit quantique?

Un moment de lecture et de réflexion?

Sensibilité et capacité quantiques.

Le mot « quantique » sort « par les yeux » de beaucoup. Ils n’en peuvent plus de ce qu’ils ressentent d’une récupération de la physique par un effet de mode issu de courant new age.

Ils n’en peuvent plus de l’injonction médiatique « soyez bien ». Ils répondent « si je veux ».

C’est ainsi.

Contre quoi luttent-ils, à tant vouloir préserver « la science » et le bon sens ?

Le quantique, même issu de concept scientifique, flirte avec la magie. On sort du bon sens, d’une relation prouvée de cause à effet pour des résultats hallucinants, hors de toute raison.

La porte est ouverte vers la médiumnité dans une abolition du temps qui dépasse les fluctuations de l’espace-temps d’Einstein, vers les synchronicités, les guérisons magiques et les miracles.

Qu’est-ce qu’un miracle ? C’est une chose qui ne devrait pas se produire et pourtant se produit. Bi localité, guérison immédiate, réparer un membre, recouvrer la vue, un corps qui ne se décompose pas, un réalignement de colonne vertébrale…

Tout le monde vit des situations hypnotiques ou quantiques sans même s’en apercevoir. Chemin parcouru en voiture hors de tout souvenir car l’attention était partie ailleurs : arrivée à destination hors de toute notion d’espace et de temps, sans aucune fatigue.

Réalisation de problème ou texte parfaitement écrit au sein de rêves, dans ce que l’on pourrait appeler une dissociation quantique, c’est-à-dire que l’on est passé dans un autre état qui engendre de nouvelles particularités, sans les anciennes limites, sans les anciens freins. Un pas a été fait dans « la Divine Matrice », cette toile qui forme le tissu de l’univers.

Le bisou magique de la mère à l’enfant ou le passage à la sexualité sont d’autres exemples. Dans la sexualité, changement de champ, plus de phobies, plus de tocs, habitation par une nouvelle énergie hors du commun, état de fusion puis de construction / déconstruction orgasmique, allers et retours fulgurants entre Ciel et Terre, entrée dans ce que l’écrivain Céline appelait « l’infini à la portée des caniches ». Entrée dans le mythe des origines du Rigveda où s’abolissent les notions d’être de non-être. Ce champ sans pensée est pourtant doté d’intelligence, une intelligence sensible hors vocabulaire.

Il y a donc ceux qui résistent à l’appellation quantique, même s’ils l’éprouvent parfois comme M. Jourdain de Molière faisait de la prose sans le savoir, et ceux qui s’en revendiquent.

Qu’est-ce qu’avoir une sensibilité quantique ?

C’est partager un univers ouvert qui place la raison comme un élément de compréhension autant qu’un frein.
C’est concevoir que deux plans coexistent et s’interpénètrent parfois, un plan de matière et un plan spirituel qui interfèrent sur la matière et qui même la crée pour les physiciens quantiques.
Au début est « l’idée », l’information, puis l’énergie puis la matière. Le quantique, et c’est évidemment ce qui peut déranger, place le spirituel au centre même de l’atome, dans le vide même qui le compose.

Ceci n’est pas plus irrationnel que les hystéries de conversion données en spectacle au début du siècle par Charcot qui témoignaient de la force de l’irraison sur la science. Exemple des paralysies « en chaussette » qui ne respectent aucune liaison nerveuse, des apparitions de stigmates qui sont un langage sur le corps…

Avoir une sensibilité quantique est partager ce champ de croyance qui accepte que l’homme n’existe pas seul mais n’est qu’un élément dans un univers qui le dépasse et qu’il construit à la fois. Il n’est pas et est constructeur à la fois.

On peut avoir une sensibilité quantique, et ne pas avoir de capacité quantique, du moins pas dans l’immédiat, ou pas apparemment.

Qu’est-ce qu’une capacité quantique ? C’est pouvoir réparer son corps quasi-immédiatement alors qu’à la suite d’une chute il a plusieurs fractures, c’est créer une guérison magique hors de toute possibilité médicale, voir l’avenir, se déporter dans le passé, être habité par un esprit, écrire un manuel dicté par des anges…

Il est possible d’être dans une sensibilité quantique, donc dans un champ de croyances, sans avoir de capacités quantiques pour soi, et pourtant en être le médiateur. C’est-à-dire être capable de produire un soin sur autrui qui va avoir des effets quantiques.

Comment et pourquoi ? Parce que le « soignant », thérapeute, sorcier, toucheur… est dans un état énergétique de transe, donc plus tout à fait lui-même, qui lui permet de transformer son « objet », tel un alchimiste. Il peut travailler avec la nature, l’énergie, la lumière… dans une forme d’émerveillement qui s’oppose à la tristesse sclérosante. Il travaille avec des forces qui ne sont plus soumises aux lois de la physique traditionnelle.

Le nouveau vocabulaire est connexion, transcendance, amour… Voilà qu’être aimé soigne, être reconnu dans ses capacités, en un mot être illuminé, « allumé » diraient les sceptiques. L’intention remplace le scalpel. Nous voilà dans ce que l’on peut appeler « matrice de Planck », un champ qui interconnecte la création entière. L’intention crée un pont quantique entre les univers intérieur et extérieur. Sans pensée, l’émotion devient cohérente.

Quelque chose se crée qui dépasse les deux personnes, qui sont chacune plus que ce qu’elles étaient individuellement. Dans un tel cas, le soigneur revient à son état initial une fois « la transe passée », quand le « soigné », comme atteint d’une grâce, peut avoir basculé dans un autre état qui produit d’autres effets. Il ne revient plus à l’état initial. Il a franchi instantanément un cap, une orbite, et navigue désormais ailleurs.

D’où cette distinction entre sensibilité et capacité quantiques


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Medoucine

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.